Profitez des offres Memoirevive.ch!
Delineato pro, un éditeur de cartes mentales astucieux.

Delineato pro, un éditeur de cartes mentales astucieux, mais pas onéreux !

Il existe énormément d’éditeurs de cartes mentales et quelques-uns ont déjà été présentés sur Cuk. Delineato pro est sans prétention mais très simple à prendre en main. Autant le dire tout de suite, il ne joue pas pas dans la même cour que Novamind et consorts : il est beaucoup plus limité, et beaucoup moins cher aussi.

Ce qui frappe en premier lorsqu’on l’ouvre la première fois, c’est l’absence d’inspecteur et des préférences très succinctes.

Oui, c’est sobre…

Le strict minimum…

Double-cliquons au hasard sur notre document.

 

Tiens… Il se passe quelque chose.

Choisissons le rectangle Concept. Si je double clique sur l’intitulé, j’obtiens ceci :

 

Des options de mise en forme…

Si je clique sur le cadre, des flèches apparaissent qui me permettent de tirer une branche fille.

 

Comme cela.

Je peux en tirer dans tous les sens, les relier, et même écrire sur mes liaisons :

 

 

Je peux créer une seconde carte un peu plus loin.

 

Évidemment, l'insertion d'image est présente (même si le redimensionnement à la main est assez imprécis).

La carte s’exporte en PDF et dans les formats d’images standards, avec la possibilité de choisir un fond transparent.

 

Enfin, les options de partages autorisent, entre autres, l'envoi de iMessages.

Voilà pour cette petite présentation rapide. Globalement, je trouve les cartes obtenues assez élégantes et le logiciel très facile à prendre en main. Les développeurs travaillent sur l’implémentation du format OPML, ce qui, vous le savez depuis cet article, permettra de convertir la syntaxe Markdown en carte. Le logiciel coûte 6 €, ce qui semble raisonnable.

Une dernière chose avant de vous laisser, je rédige ce texte avec le très bon Ulysses III, qui méritera bien un test approfondi une prochaine fois.

17 commentaires
1)
François Cuneo
01.05.2013 - 06:01
[modifier]

Le problème des cartes heuristiques, c’est que lorsqu’on commence, on a toujours besoin de plus, et finalement, les programmes basiques ne suffisent pas.

Parmi tous les programmes de ce type, un seul arrive à faire une chose pourtant tellement importante: rassembler des branches par une sorte de crochet géant et permettre de repartir avec une seul case: c’est MindJet.

Beaucoup d’autres sont superbes, mais n’ont pas cette fonction pourtant tellement importante, et je ne comprends pas qu’ils ne la proposent pas.

2)
Mirou
01.05.2013 - 08:26
[modifier]

Intéressant! Merci. Est-ce qu’on peut paramétrer des raccourcis claviers ou doit-tout faire à la souris?

3)
Radagast
01.05.2013 - 09:04
[modifier]

@Mirou : Pas de raccourci clavier, pour le coup, je crois que c’est un parti pris de tout faire en cliquant. @François : Ceci peut-il être un bon compromis ?

4)
ptit tom
01.05.2013 - 09:34
[modifier]

Intéressant logiciel mais qui ressemble finalement plus à un omnigraffle (imbattable dans sa catégorie, sauf sur le prix) qu’à un éditeur de cartes heuristiques.

Je teste Scapple depuis sa sortie, développé par le même type qui a fait Scrivener, c’est beaucoup plus simple mais je le trouve extrêmement utile. Je m’en suis par exemple servi pour créer des questionnaires. Au début je pose les questions sur l’écran sans ordre établi, comme elles me viennent (double clic sur l’écran). Et ensuite, au fur et à mesure, je crée l’ordre en ajoutant les flèches. Pour l’export, je fais une pile avec les énonceés (stack), je copie colle dans Byword, aperçu du résultat que je colle dans word. Très propre, très net.

Scapple est plus cher (13€…) mais vaut vraiment le coup, et comme avec Scrivener, l’essai est de 30 jours d’usage (pas consécutifs: seuls les jours d’utilisation comptent). http://literatureandlatte.com/scapple.php

5)
Migui
01.05.2013 - 15:31
[modifier]

Je teste Scapple depuis sa sortie, développé par le même type qui a fait Scrivener, c’est beaucoup plus simple mais je le trouve extrêmement utile.

Je suis du même avis, ptit tom! J’ai justement acheté Scapple ce matin, il est depuis hier sur l’AppStore.

6)
Migui
01.05.2013 - 15:35
[modifier]

Une dernière chose avant de vous laisser, je rédige ce texte avec le très bon Ulysses III, qui méritera bien un test approfondi une prochaine fois.

C’est un logiciel concurrent de Scrivener. Certains l’avaient déjà recommandé dans les commentaires de mon article sur Scrivener. Je devrais peut-être tester Ulysses III prochainement et en faire le compte-rendu sur cuk.ch…

7)
François Cuneo
01.05.2013 - 16:53
[modifier]

Je m’en suis par exemple servi pour créer des questionnaires. Au début je pose les questions sur l’écran sans ordre établi, comme elles me viennent (double clic sur l’écran). Et ensuite, au fur et à mesure, je crée l’ordre en ajoutant les flèches. Pour l’export, je fais une pile avec les énonceés (stack), je copie colle dans Byword, aperçu du résultat que je colle dans word. Très propre, très net.

Et tellement simple!:-))))

9)
Madame Poppins
01.05.2013 - 19:42
[modifier]

C’est vachement intéressant et correspond à mes besoins vu que le droit se construit ainsi. Mais je souffre d’un problème bizarre : je suis tellement vieux jeu ou vieille école que je réfléchis mieux… avec un stylo ! Et quand j’ai fini mon raisonnement, je suis trop flemme pour le mettre au propre. Avec le souci que mon écriture est moche.

Enfin, je vais quand même finir par me lancer je pense.

Merci donc pour ce billet.

10)
Radagast
01.05.2013 - 23:18
[modifier]

Les cartes avec un Ipad et Ithoughts, cela pourrait peut-être vous convenir peut-être Madame Poppins

11)
Raff
01.05.2013 - 23:39
[modifier]

Je plussoie totalement pour Scapple, dont je suis tombé immédiatement amoureux!

C’est totalement zen, minimaliste, un peu comme une feuille de papier. Le fonctionnement est tout aussi minimaliste, avec ses listes et ses liens créés en glissant un mot sur l’autre.

Pour de la création libre, sans la contrainte d’un arbre ou d’une structure préétablie souvent présente dans les “vrais” logiciels de cartes mentales, c’est vraiment fabuleux.

12)
ptit tom
02.05.2013 - 08:43
[modifier]

Et tellement simple!:-))))

Il y a aussi des exports simples! Genre en OPML ou en texte simple. Mais je préfère copier coller dans mes logiciels habituels que de créer des fichiers qui ne servent qu’à l’export… Et souvent ce n’est pas possible,tout simplement, car le résultat est tout moche.

À essayer en tout cas, mais je vois que nous sommes déjà plusieurs convaincus!

13)
zit
02.05.2013 - 12:54
[modifier]

J’ai essayé il y a peu Freemind (gratuit, Opensource et laid ;o) proposé par Guillôme dans le DVD cuk de noël, simplissime, fonctionne avec raccourcis claviers, presque spartiate, mais justement, on ne peut se concentrer que sur l’essentiel.

À l’attention de Mââââââââme P. : je suis aussi vieux jeux, comme toi, justement, j’avais noirci trois pages de carnet pour préparer un entretien, et j’ai essayé les cartes heuristiques pour essayer d’y voir plus clair, d’organiser mes idées, et c’était tellement bien, que je suis allé au rendez–vous avec les cartes imprimées !

z (un super outil, la carte mentale, je répêêêêêêêêêêête : devrait être enseigné dès la maternelle !)

14)
pat3
04.05.2013 - 20:03
[modifier]

Un peu trop minimaliste pour moi, sur Mac. Scapple aussi. Je ne comprend pas, mais vous pourrez m’éclairer, pourquoi utiliser des logiciels payants, même 6 euros, pour faire avec ce que font des logiciels gratuits, open source, comme Freemind ou Freeplane, ou proprio comme Xmind, sachant que qui peut le plus peut le moins (freeplane gère les nœuds libres depuis des années, par exemple).
Par exemple, pour l’usage de Ptit Tom, une carte intitulé questionnaire aurait le même effet, et permettrait de gérer un questionnaire de manière identique, et même de l’export terne HTML pour le mettre directement en ligne.

Je n’ai évidemment rien contre la découverte d’applications, mais quand même, parfoiś, j’ai un peu l’impression qu’on réinvente la roue… en créant une roue ovale…

15)
ptit tom
06.05.2013 - 08:39
[modifier]

Par exemple, pour l’usage de Ptit Tom, une carte intitulé questionnaire aurait le même effet, et permettrait de gérer un questionnaire de manière identique, et même de l’export terne HTML pour le mettre directement en ligne.

Oh, j’ai ces logiciels, j’ai aussi iThoughts sur l’iPad, et je m’en suis beaucoup servi. J’étais séduit par le principe des cartes heuristiques mais je les abandonnais toujours assez vite pour d’autres façons de faire.

Deux problèmes: d’abord celui de l’usage de cartes heuristiques pour réfléchir ou developer. Je ne pense pas hiérarchique et j’adore Scapple pour me permettre de d’abord placer n’importe où mes bouts de questionnaire, et les organiser ensuite, progressivement. Ensuite celui de l’interface et du comportement. Celle de Freeplane est nulle, de xmind, pas très bonne. C’est ceux que j’avais sur mon ordinateur et je me retrouvais toujours à pester par ce qu’ils ne maintenaient pas la forme voulue, que je n’éditais pas comme je voulais…

Maintenant je conseille juste d’essayer, pour moi c’est rentré en quelque jours dans les habitudes de travail, aux côtés d’Office, Byword, Scrivener et DayOne, et je regretterais de ne pas pouvoir en profiter!

17)
pat3
06.05.2013 - 23:45
[modifier]

Oh, j’ai ces logiciels, j’ai aussi iThoughts sur l’iPad, et je m’en suis beaucoup servi. J’étais séduit par le principe des cartes heuristiques mais je les abandonnais toujours assez vite pour d’autres façons de faire.

Oui, je comprends, j’ai d’ailleurs commencé comme ça aussi; puis j’ai eu le déclic au moment de construire un cours, qui se pense quand même assez vite hiérarchiquement; je me sers beaucoup des cartes heuristiques comme aide à la conception de projet, mais je n’ai pas encore réussi à les faire fonctionner correctement en brainstorming (je ne trouve pas ça assez rapide, trop figeant); peut-être que Scapple peut mieux fonctionner pour un tel usage.

Deux problèmes: d’abord celui de l’usage de cartes heuristiques pour réfléchir ou developer. Je ne pense pas hiérarchique et j’adore Scapple pour me permettre de d’abord placer n’importe où mes bouts de questionnaire, et les organiser ensuite, progressivement.

La hiérarchie d’une carte n’est absolument pas figée, puisque tu peux déplacer les éléments comme tu le souhaites, tout le temps. Perso, je crée des items de même niveau tant que je n’ai pas de sous-items en tête, et je ne structure la hiérarchie que dans un second temps.
Mais je testerais Scapple (plutôt que Delineato, en tout cas) pour voir ce qui peut en ressortir en situation.

C’est vrai que je ne me fais pas à Freeplane, alors que j’ai tout de suite été à l’aise avec Freemind (l’intégration des raccourcis clavier de base, tabulation pour un ajout hiérarchique et entrée pour un ajout de même niveau facilite énormément les choses). Mais iThoughts, de ce point de vue, est incroyablement pratique; j’ai bossé avec pour structurer un projet de site web, et avec un de mes étudiants pour son plan de travail de thèse, c’était assez puissant et la carte avait un rendu très propre immédiatement. Les cartes de Freemind sont plus austères par défaut, sur un grand écran, ça ne me dérange pas plus que ça; mais rien ne t’empêche de modifier la carte a posteriori ou de modifier les paramètres par défaut pour avoir une carte plus à ton goût. J’ai souvent ajouté nuage, ponctuation (exclamation), numérotation et encore signalétique (feu, sens interdit, stop, attention, etc) à mes cartes après une première session.
En somme pour moi il y a deux étapes dans une carte: l’étape construction, qui ne s’embarrasse pas trop des détails cosmétiques, pour une carte outil de réflexion, et l’étape présentation, qui vise plus la carte “finale”, celle qui va me servir d’outil de communication.

Sur iThoughts les deux étapes se confondent, tant l’application est bien pensée fonctionnellement et esthétiquement; sur Freemind, il y a bien les deux étapes, mais dans tous les logiciels que j’ai essayé, aucune ne m’a donné envie de quitter Freemind (surtout vu le prix de certains). Bon, peut-être que si iThoughts arrivait sur mac, je pourrais réviser mon jugement.